Mises à jour de septembre, 2014 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • Bernard Jean 11 h 23 mi le 29 September 2014 Permalien | Réponse
    Tags : épigénétique, ,   

    Être responsable de sa santé – L’épigénétique avec Joël de Rosnay 


    Une vidéo très importante, à regarder et regarder plusieurs fois.

    L’épigénétique ou l’influence de nos comportements sur notre Santé avec Joël de Rosnay Docteur ès Sciences
    D’autres videos sur l’épigénétique ► http://crohn.superforum.fr/t225-epige…

    -L’épigénétique est la plus grande découverte en biologie de ces cinquante dernières années. Les gènes et les caractères génétiques qui constituent l’ADN sont comme des notes de musique sur une portée. Et l’épigénétique est la symphonie qui en découlera grâce au talent du chef d’orchestre et de ses musiciens.

    En d’autres termes, l’épigénétique est la modulation de l’expression de nos gènes en fonction de notre comportement relatif à 5 éléments connectés constamment dans nos vies de tous les jours:

    1. Notre alimentation, ce que nous mangeons, notre façon de nous nourrir nous et les centaines de milliers de milliards de microbes qui constituent en majeure partie chacun de nous

    2. Une activité physique appropriée

    3. Notre façon personnelle de gérer le stress (nos pensées influent également sur l’expression de nos gènes)

    4. Le plaisir dans ce que nous faisons

    5. Un réseau social, amical et familial qui nous rendent heureux

    Ces cinq éléments sont coordonnés dans un cadre global et si on joue d’eux sur de bons accords et en synergie, on peut se maintenir en bonne santé, retrouver une santé optimale, ainsi que vieillir moins vite.
    L’impact des facteurs génétiques, de ces 5 éléments, modulant l’expression des gènes, oui, vous pouvez faire quelque chose pour vous !

    Quelle symphonie choisissez-vous de jouer ?

    Publicités
     
  • Bernard Jean 19 h 12 mi le 17 June 2014 Permalien | Réponse
    Tags : , , jardinier   

    Le jardinier-maraicher 


    Manuel d’agriculture biologique sur petite surface.

    Voir le détail  de l’article : ICI et ICI

    JM€C1

    L’agriculture biologique est un enjeu majeur pour notre santé et notre environnement. Mais cette agriculture est-elle viable ? Est-il possible de vivre de sa production de légumes biologiques en cultivant de manière artisanale une superficie d’un hectare ou moins? Jean-Martin Fortier, qui exploite depuis une dizaine d’années une microferme en Estrie, en fait la démonstration avec brio. Dans ce manuel de maraîchage biologique, il partage avec beaucoup de générosité et de transparence les principes, méthodes et astuces qui ont fait le succès de ses cultures et la rentabilité de son entreprise agricole.

    Véritable mine d’informations pratiques, cet ouvrage s’adresse autant au jardinier amateur qu’à une personne qui souhaiterait se lancer en agriculture écologique de proximité. En plus de fournir des notes culturales sur 25 légumes, il nous apprend, étape par étape, comment:
    – choisir l’emplacement d’un site en s’inspirant de la permaculture
    – minimiser les investissements au démarrage de son entreprise
    – utiliser de la machinerie alternative au tracteur
    – cultiver en planches permanentes avec une approche de travail du sol minime
    – fertiliser organiquement ses cultures
    – lutter efficacement contre les maladies et les insectes nuisibles
    – désherber avec les meilleurs outils
    – prolonger la saison en « forçant » ses cultures
    – élaborer un calendrier cultural
    – faire une bonne planification financière

    En choisissant de nourrir les communautés locales avec des aliments sains, l’agriculture biologique sur petite surface incarne à merveille l’économie post-capitaliste qui pointe à l’horizon.

    Le jardinier maraîcher est l’outil tout indiqué pour provoquer une petite révolution agricole au Québec !

    Ce livre est si convaincant et si bien expliqué, qu’après sa lecture, je me suis même demandé si je ne changerais pas de vocation! Non pas que la vie de jardinier-maraîcher biologique semble facile, loin de là, mais parce qu’elle a un sens. Elle permet un mode de vie sain et écologique, favorise la complicité avec la nature et contribue très concrètement à l’émergence d’une économie écologique et sociale, si nécessaire pour la suite du monde.
    — Laure Waridel, extrait de la préface
    Après des études en développement durable, Jean-Martin Fortier et sa compagne Maude-Hélène Desroches fondent les Jardins de la Grelinette à Saint-Armand, en Estrie. Souvent citée au Québec et à l’étranger comme un modèle d’établissement alternatif en agriculture, leur micro-ferme participe au réseau d’Agriculture Soutenue par la Communauté (ASC), piloté par Équiterre.

    TABLE DES MATIÈRES

    Préface : Après notre printemps érable, un printemps arable?
    Remerciements
    Avant-propos

    1. Small is beautiful
    Est-il possible d’en vivre ?
    En vivre, mais surtout bien en vivre

    2. Réussir un jardin maraîcher
    La méthode « bio-intensive »
    Des investissements initiaux minimaux
    Des coûts de production minimaux
    La vente directe
    La culture des légumes à valeur ajoutée
    L’apprentissage du métier

    3. Trouver un bon site
    Le climat et le microclimat
    L’accès au marché
    La surface cultivable
    La qualité du sol
    La topographie
    Le drainage
    L’accès à l’eau
    Les infrastructures
    Présence de pollueur, absence de polluant

    4. Établir ses jardins
    L’organisation des lieux de travail
    La standardisation des espaces de cultures
    La localisation des serres et les tunnels
    La protection contre les chevreuils
    L’implantation d’un brise-vent
    L’irrigation du site

    5. Le travail minime du sol et la machinerie alternative
    Le travail en planches permanentes
    Le motoculteur commercial
    La grelinette
    Les bâches et la couverture du sol avant cultures
    L’avenir du travail minime du sol

    6. La fertilisation organique
    L’importance des analyses de sol
    Les exigences des cultures
    Les éléments de fertilité
    Un bon compost
    Le fumier de volaille granulé
    L’élaboration d’un plan de rotation
    Les engrais verts
    Découvrir le sens de l’humus

    7. Les semis intérieurs
    La culture de semis en multicellules
    L’importance du terreau
    La chambre à semis
    La pépinière
    Le chauffage et la ventilation
    L’arrosage
    Le repiquage
    La transplantation aux jardins

    8. Les semis en plein sol
    Les semoirs de précision
    La préparation du semis
    La prise de notes

    9. Le désherbage
    L’utilisation de binettes
    Le désherbage par occultation
    Le faux-semis
    Le pyrodésherbage
    Les paillis

    10. Les insectes nuisibles et les maladies
    Le dépistage
    La prévention
    Le recours aux « biopesticides »

    11. Le prolongement de la saison
    Les couvertures flottantes
    Les tunnels-chenilles
    Les tunnels permanents

    12. La récolte et l’entreposage
    L’efficacité dans la récolte
    Les aides à la récolte
    La chambre froide

    13. La planification de la production
    Déterminer sa production
    Établir un calendrier cultural
    Faire un plan des jardins
    L’importance de la prise de notes

    Conclusion : La politique agricole : le retour en avant
    Annexe 1 : Notes culturales sur différents légumes
    Annexe 2 : Une histoire de jardinage
    Annexe 3 : Plan des jardins
    Annexe 4 : Glossaire
    Bibliographie commentée
    Fournisseurs d’outils et d’équipement

     
  • Bernard Jean 12 h 28 mi le 5 May 2014 Permalien | Réponse
    Tags : ,   

    TEASER – La Guerre des Graines – Le 27 mai sur France 5 


    Voici le Teaser du documentaire « La Guerre des Graines » .
    Diffusion en mai 2014 sur France 5 ( Emission Le Monde En Face )
    En attendant, venez consulter le blog du film : http://blog.francetvinfo.fr/guerre-de…

    http://blog.francetvinfo.fr/guerre-des-graines/

     
  • Bernard Jean 13 h 08 mi le 17 April 2014 Permalien | Réponse
    Tags : ,   

    Bande-annonce « Pierre Rabhi, Au nom de la Terre » 


    Ce film retrace l’itinéraire de Pierre Rabhi, du désert algérien à son expertise internationale en sécurité alimentaire. L’histoire d’un homme, et de sa capacité hors du commun à penser et à agir pour un monde différent, fédérant à chaque instant ce que l’humanité a de meilleur pour préserver notre planète des souffrances qu’elle subit. Un homme qui défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et qui soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers.
    Sortie en salles le 27 mars.
    Plus d’infos : colibris-lemouvement.org

    Un film de Marie-Dominique Dhelsing
    Grand succès au cinéma, ce film est disponible en DVD ! Pour (re)découvrir le parcours, la pensée de Pierre Rabhi et les initiatives principales qu’il a soutenues. Une véritable immersion dans la vision du fondateur de Colibris.
    Un cadeau inspirant !

    Prix : 19€

    Pour acheter le film : ICI

     

     
  • Bernard Jean 7 h 47 mi le 10 April 2014 Permalien | Réponse
    Tags : olives,   

    Seul est vaincu celui qui renonce – Babeth et Raphaël Colicci – Un film de Jean-Yves Bilien 


    colicci1Avec : Pierre Bardina , André Bervillé, Maurice Chaudière, Jean Luc Daneyrolles, Dr Jacques Dubois, Marion kaplan, Dominique Lussan, Franck Poirier, Pr Henri Pujol, Pierre Rabhi, Raphael Souchier.

    Dans le cadre naturel et sauvage des contreforts du Larzac ,dans un petit village languedocien, Babeth et Raphaël Colicci (Agriculteurs et thérapeutes) nourrissent depuis longtemps une passion, une philosophie de la culture de l’olivier, des fruits oubliés ,et des médecines douces .

    Ils vont avec force se battre pour faire pousser sur une terre aride, stérile de roche et d’argile des oliviers ,des fruitiers dans ce chaos de la nature qui semble insurmontable,pour créer une extraordinaire oasis de la biodiversité .

    Nous partirons à la rencontre de leurs amis avec lesquels ils construisent ce monde de demain. Dans une démarche de développement durable, fondée sur le respect de l’être et de l’environnement qui sert d’écrin aux arbres et plantes qu’il essaiment sur leurs terres. Pour commander le film de 75 minutes…

     
  • Bernard Jean 9 h 38 mi le 23 March 2014 Permalien | Réponse
    Tags : ,   

    Le glutamate lié aux douleurs chroniques 


    « Que ton aliment soit ta première médecine ».

    Ce conseil d’Hippocrate (460-356 avant J.-C.), père de la médecine moderne, n’a jamais perdu de sa pertinence.

    140321_4n2fs_migraine-douleur-chronique_sn635

    D’abord un neurotransmetteur naturel associé à l’apprentissage et la mémoire, le glutamate se retrouve aussi dans la nourriture que l’on consomme. En trop grande quantité, peut-il causer des douleurs chroniques? Lire la suite…

     
  • Bernard Jean 12 h 19 mi le 24 February 2014 Permalien | Réponse
    Tags : ,   

    5e Fête des semences et de l’agriculture urbaine de Québec 


    Depuis 2010, le Réseau d’agriculture urbaine organise la Fête des semences et de l’agriculture urbaine de Québec. L’édition 2014 se tiendra le dimanche 2 mars 2014 et se déroulera sous le thème « Pousse ta ville ! »

    Comme les années précédentes, le programme sera bien rempli !

    Une trentaine d’exposants pour faire le plein de semences… et de conseils !
    Des conférences pour en apprendre encore plus !
    Une salle pour l’échange de semences et de connaissances !
    Un local pour des activités pour les enfants !
    Un « casse-croûte » bio-végé-local !

    En savoir plus…

     
  • Bernard Jean 1 h 23 mi le 8 February 2012 Permalien | Réponse
    Tags : aliments, expo   

    Expo manger santé et vivre vert 


    Image

     
  • Bernard Jean 2 h 39 mi le 20 December 2011 Permalien | Réponse
    Tags : , ,   

    Un café « expresso » avec une machine très simple 


    http://vimeo.com/18794871

    Presso-Hand-Pressed-Espresso-Maker-Gear-Patrol-2Nous allons continuer sur le thème du café. Je vous propose aujourd’hui une machine très simple pour faire un « expresso » authentique. J’utilise cette machine depuis 7 ans et je peux vous assurer que le café est excellent. Vous pouvez faire plus avec cette machine qu’avec une machine hyper-sophistiquée à 2000 $. Cette machine ne coûte que 160 $ et fonctionne sans électricité. Un nettoyage très facile de l’ensemble. Coût des pièces d’usure à changer au bout de 7 ans : 15 $.

    Le fabricant anglais : PRESSO

    Le site internet anglais : http://www.presso.co.uk

    Le site international : http://presso.com

    Le site du distributeur en Ontario pour le Canada : http://shop.presso.ca

    En plus d’être hautement recyclable, Presso a obtenu de nombreux prix de design dont les prestigieux « Good Design Award » et « Silver D&AD Award »

    L’Expresso sans sa capsule…

    Autrefois réservé aux cafés et restaurants, l’expresso a gagné nos cuisines grâce à l’invention de la machine individuelle. Pratique, élégante, elle prépare un café de qualité en quelques secondes. Mais cet objet ingénieux est arrivé accompagné d’un nouveau type de déchet: la capsule ou dosette jetable.

    Outre leurs tarifs exubérants, ces doses individuelles remplissent les poubelles à un rythme étonnant… L’ADEME estime par exemple qu’un paquet de 250g de dosettes café génère jusqu’à 10 fois plus de déchet qu’un sachet de café traditionnel !

    Comme souvent, le confort a été acquis aux dépends de la planète…

    Oui mais voila… L’habitude de l’expresso à la maison s’est répandue et pour beaucoup, un retour en arrière est inconcevable! Alors comment faire pour concilier ce nouveau plaisir et le respect de l’environnement?

    Presso is the answer!

    Presso vous propose de préparer un véritable expresso sans capsule et sans électricité (ou presque, il faut tout de même chauffer l’eau).

    Son fonctionnement est le même que celui d’un percolateur traditionnel: vous remplissez le presse-mouture avec le café de votre choix que vous faites en suite traverser par de l’eau chaude sous pression.

    Seule différence, la pression nécessaire n’est pas obtenue grâce à un moteur électrique comme dans un percolateur traditionnel mais par la pression manuelle des bras de Presso… Le résultat est saisissant et comparable à celui des meilleurs percolateurs… Un café fort en arômes recouvert d’une mousse légère.

    6 bonnes raisons de choisir Presso

    1. Un expresso est tellement meilleur qu’un café en filtre…

    2. Avec Presso, votre choix de café ne se réduit pas à celui de votre marque de dosettes. Bio, Equitable, pas cher… c’est vous qui voyez!

    3. Un expresso en dosette coûte de 2 à 8 fois plus cher qu’un expresso utilisant du café en sachet comme Presso.

    4. Selon des tests réalisés en 2007 en Australie (par l’organisme d’état NAEEEC): préparer un café avec Presso consomme moins d’énergie qu’une machine a café électrique quand elle est en veille!

    5. Selon l’ADEME, un paquet de 250g de dosettes café génère jusqu’à 10 fois plus de déchet qu’un sachet de café traditionnel comme celui que vous utilisez avec Presso !

    6. Grâce à son fonctionnement totalement silencieux, le café du matin est beaucoup plus calme avec Presso qu’avec les machines à expresso électriques…

    Vidéo

    Ils en parlent…

    Marie Claire Maison : « Elle fonctionne sans énergie électrique donc est économe et vous permet par la même occasion de muscler vos petits bras. » – Voir l’article

    Economie magazine : « Des coûts d’entretien moindres, sans oublier que vous n’aurez plus besoin d’acheter d’onéreuses capsules dans le commerce.On y retrouve surtout tout le plaisir de se préparer un café soi-même, plutôt que d’appuyer sur le bouton d’une austère machine hors de prix et aux ronronnements industriels… » (02/06/2010) – Voir l’article

    Deco in : « Grand prix du design 2004, cette cafetière expresso manuelle révolutionne la façon de préparer le café. » – Voir l’article

    In We : « Son design élégant et chromé confère à la cafetière Presso un style rétro et tendance, de quoi convaincre les sceptiques : faire du bon avec du beau, c’est possible ! » ( 06/07/2010) – Voir l’article

     
    • Cat 4 h 53 mi le 12 juillet 2012 Permalien | Réponse

      De quoi alors du bon café, sain et « frais ». Je crois qu’une amie à moi l’utilise ou en a une du même genre, elle se régale pour ma part, je suis plutôt café au lait donc je massacrerai un peu le goût du café avec mon lait si j’avais une machine comme sa.

  • Bernard Jean 8 h 38 mi le 16 December 2011 Permalien | Réponse
    Tags : , , ,   

    Développer les 5 sens, avec le café 


    Nous avons un corps qui permet de développer nos cinq sens. Aujourd’hui je vous propose de développer le goût. Le café est un produit utilisé dans le monde entier. Le chiffre d’affaire engendré par le café vient juste derrière le pétrole. Le café fait vivre plus de 70 millions de personnes. Le café est une boisson psychoactive obtenue à partir des graines du caféier, un arbuste du genre Coffea. La culture du café est très développée dans de nombreux pays tropicaux, dans des plantations qui sont cultivées pour les marchés d’exportation. Le café est une des principales denrées d’origine agricole échangées sur les marchés internationaux, et souvent une contribution majeure aux exportations des régions productrices

    Je vous propose d’essayer de nombreux cafés. Ceci est à la portée de tous. Avec le café nous allons développer non seulement le sens du goût mais aussi celui de l’odorat. Il existe sur le marché des outils très simples pour préparer à la perfection des cafés.

    Je vous suggère le matériel suivant, qui pourrait se trouver sur votre liste de cadeaux pour Noël :

    1/ Un filtre métallique pour ne plus utiliser les filtres en papier, le café est bien meilleur. Fabriqué au USA par Coava pour 50 $ :

    http://coava.myshopify.com/products/kone

    2/ Un récipient en verre fabriqué aux USA par Chemex, pour moins de 50 $ :

    http://www.chemexcoffeemaker.com/Coffeemakers.htm

    3/ Une balance digitale pour peser le café et l’eau avec précision (1 g), pour moins de 20 $ :

    4/ Une bouilloire Kettle V60 de 1,2L, fabriquée par Hario au Japon pour 50 $ :

    La recette :

    1/ Mettre 25 grammes de café moulus à 6, dans le cône métallique.

    2/ Mettre 100 grammes d’eau filtrée à 90 degrés Celcius, pour faire gonfler la mouture pendant 45 secondes.

    3/ Ajouter 300 grammes d’eau filtrée à 90 degrés Celcius sur la mouture et attendre 2 minutes.

    4/ Servir dans une tasse en céramique épaisse chaude, voir ACF en Italie.

    Maintenant vous pouvez tester tous les cafés du monde de 2 $ les 100 grammes à plus de 80 $ les 100 grammes.

    Voici les cafés les plus chers du monde :

    Le Blue Montain en Jamaïque.

    Le Bourbon Pointu de la Réunion.

    Le Kopi Luwak en Indonésie (le kilo vaut plus de 1000 $).

    Je vous souhaite de développer vos cinq sens dans la JOIE pour les fêtes de cette fin d’année 2011.

    Je m’amuse à tester les cafés depuis 10 jours…

    Bernard Jean

     
    • Julie 8 h 46 mi le 16 décembre 2011 Permalien | Réponse

      Merci Bernard! Bio et équitable si possible le café… 🙂

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler
%d blogueurs aiment cette page :