Et si tout devenait gratuit…

Boutiques sans argent, boîtes à livres, cafés “suspendus” pour le client suivant… La culture du don se développe. Par solidarité mais aussi rejet du gaspillage.
4748010_6_7ea8_2015-09-04-c4a3729-15353-1rud8zs_cb99095be1e109b239199be1d4a75fc2Sur chaque rayonnage, vaisselle, petit électroménager, jouets pour enfants, une grosse étiquette indique le prix. « Zéro euro. » Pourtant, cela ne rate jamais. Les nouveaux clients posent la question, comme si leur cerveau ne pouvait intégrer l’information : « Et ça, c’est combien ? » C’est gratuit, doit répondre Debora Fischkandl toute la journée. Gratuit et déroutant. Lire la suite…

LE MONDE | 07.09.2015 à 11h28 • Mis à jour le 07.09.2015 à 15h11 | Par Pascale Krémer

Publicités