Alerte aux USA : l’assise foncière de la centrale nucléaire de Fort Calhoun dans le Nebraska est inondée par le Missouri en crue

La centrale nucléaire de Fort Calhoun dans le Nebraska (USA), qui vient d’avoir son combustible usé retiré et dont le réacteur (REP) était en cours de chargement a actuellement son ASSISE FONCIERE INONDEE PAR LA RIVIERE MISSOURI QUI EST EN CRUE DEPUIS LE MARDI 14 JUIN 2011.

Il est prévu par les autorités que les rejets de délestages du barrage de Gavins Point Dam situé en amont dans le Dakota du Sud soient au maximum de 5 555 m³/s (150 000 pieds³/s), ce qui devrait accroître le niveau du Missouri de 1,60 à 2,30 m (5-7 pieds) au-dessus niveau d’alerte d’inondation sur la zone de la centrale nucléaire.

LES INFORMATIONS SUR LES SYSTEMES DE REFROIDISSEMENT DU REACTEUR, DE LA PISCINE DE STOCKAGE ET LES AIRES DE STOCKAGES EXTERIEURES INONDEES SONT ACTUELLEMENT CONTRADICTOIRES, IL Y A BEAUCOUP DE RUMEURS.

Dans un communiqué l’OPPD (Omaha Public Power District), l’organisme officiel qui gère la sécurité déclare notamment :

« La notification d’EVENEMENTS INHABITUELS sont en cours ou ont eu lieu ET INDIQUENT DES IMPACTS POTENTIELS A LA CENTRALE NUCLEAIRE DE FORT CALHOUN. Aucun rejet de matières radioactives ne s’est produit ou est … prévu. Actuellement l’OPPD utilise des sacs de sable, des barrages temporaires et les pompes à eau pour maintenir la RIVIERE MISSOURI DONT LE FLOT EST EN TRAIN DE MONTER ».

Sur le site officiel de l’OPPD il est possible de prendre connaissances de toute une série d’événements [UK] (cf. http://www.oppd.com/AboutUs/22_007105 ), dont UN INCENDIE QUI A ENTRAINE LA PERTE PARTIELLE DU REFROIDISSEMENT et des explications sur les rumeurs par rapport au contrôle de la situation classée « niveau 1 après l’INCENDIE du 7 juin, puis au niveau 2 par le CNRC, PUIS AU NIVEAU 4 QUI A ENSUITE DISPARU ! » (Ndlr : Actuellement par manque de transparence nous ne pouvons en aucun cas garantir l’exactitude de ces informations dites … officielles !)

LA FEDERAL AVIATION ADMINISTRATION VIENT D’EMETTRE UNE DIRECTIVE INTERDISANT L’ESPACE AERIEN DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE FORT CALHOUN (cf. http://www.businessinsider.com/faa-closes-airspace-over-flooded-nebraska-nuclear-power-plant-2011-6 ).

Fort Calhoun le 6 juinLa forte crue du Missouri en cours aux Etats-Unis a touché une centrale nucléaire. Celle de Fort Calhoun, au Nebraska. Les fortes pluies, la fonte des neige et un lacher du barrage de  Points Gavins ont provoqué une rapide montée des eaux autour de la centrale, dont une partie a été inondée le 6 juin.

Le lendemain, 7 juin, un incendie a détérioré un système électrique du dispositif de refroidissement de la piscine où se trouvent les combustibles. L’incendie a été éteint par les moyens automatiques de lutte contre le feu. Et les pompes ont été remises en service 90 minutes après l’incendie. La centrale s’est donc mise en alerte et a, comme elle en a l’obligation, déclaré cet accident à l’autorité de sûreté nucléaire américaine (la NRC, Nuclear Regulatory Commission).

Le réacteur est à l’arrêt depuis le 9 avril et vide de combustible. En revanche, le coeur du réacteur Centrale missouridéchargé est en refroidissement dans la piscine qui doit donc être refroidie par la circulation de l’eau. La perte temporaire de cette dernière était donc un accident sérieux.

Cette situation a provoqué plusieurs rumeurs sur internet, les deux principales étant l’annonce d’un accident de niveau 4 sur l’échelle INES des accidents nucléaires et l’instauration d’une zone interdite au survol d’avions aux alentours de la centrale en raison d’une émission de radioactivité.

Ces deux rumeurs ont été démenties par l’opérateur de la centrale (Omaha public power district). L’interdiction de survol de la région existe, mais elle provient d’une décision des autorités liées à la crue du Missouri et n’a pas de rapport avec la centrale nucléaire.

 Origine de l’information >>> ICI

—————————————————————

De Wikipédia, l’encyclopédie libre

La centrale nucléaire de Fort Calhoun est située sur les territoires de Fort Calhoun et deBlair au Nebraska, sur la rive ouest du Missouri, à 30 km au nord de la ville d’Omaha.

Le site de la centrale occupe un terrain de 2,7 km², auquel s’ajoute une réservation de 2,3 km² supplémentaires conservés à l’état naturel.

Description

La centrale de Fort Calhoun est équipée d’un réacteur à eau pressurisée (REP) d’une puissance de de 476 MWe, construit par Combustion Engineering, mis en service en 1973 à l’origine pour 40 ans.

En 2006, le réacteur a été rénové, les composants suivants ont été remplacés : legénérateur de vapeur, le pressuriseur, le couvercle de cuve, les turbines basse-pression et le transformateur. Ces modifications ont permis d’obtenir une autorisation d’exploitation supplémentaire de 20 ans, soit jusqu’en 2033.

La centrale appartient et est exploitée par Omaha Public Power District.

Risque d’inondation

Un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire américaine publié en 2010 indique que la centrale nucléaire de Fort Calhoun « n’a pas les procédures adéquates pour protéger la centrale contre les inondations »

En juin 2011, une crue exeptionnelle a inondé la centrale de Fort Calhoun qui se trouve entourée par les eaux du Missouri. Le réacteur était à l’arrêt depuis le 9 avril pour renouveller son combustible nucléaire. Le 6 juin, une directive de l’administration fédérale de l’aviation a interdit les vols à moins de 2 miles de la centrale.

Publicités