Adam et Ève, hypothèse sur la nourriture

Adam est, dans la Genèse, le premier homme et le compagnon d’Ève. Il mourut à l’âge de 930 ans (Genèse : 5-5). Tandis que l’Église catholique continue d’enseigner officiellement l’existence d’un premier homme, Adam, la plupart des scientifiques soutiennent que la théorie de l’évolution invaliderait la possibilité de l’existence d’un premier homme.

Or, Dieu avait interdit la consommation du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, mais le Serpent (Nahash en hébreu) tenta Ève qui mangea du fruit défendu et en donna à Adam qui en mangea à son tour. L’origine du péché originel est cette faute commise par ces premiers humains, faute qui cause leur expulsion de l’Éden.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Adam

Derrière ce récit, se cache sans doute une information importante. Je lance une hypothèse. Il apparaît maintenant clairement que l’Homme peut vivre sans manger et sans boire (voir le dossier sur l’alimentation pranique). Si le fait de manger de la nourriture terrestre (viandes, fruits, céréales …) avait simplement fait baisser le taux vibratoire de l’homme alors qu’au départ il avait été conçu pour vivre simplement de prana et d’énergie solaire.

Le fait de manger a modifié son mécanisme et l’a de ce fait obligé à trouver de la nourriture (chasse, cueillette). Tous les problèmes sur Terre viennent du besoin de l’homme de se nourrir et de sa peur de la famine et de manquer de nourriture. Sur les images nous voyons Adam et Ève avec une pomme et une feuille de vigne. Je pense que la pomme symbolise la nourriture terrestre et la feuille de vigne l’obligation de trouver des vêtements du fait du changement de fonctionnement. Le corps devenant sensible au froid et n’ayant pas la protection des animaux il était impératif pour l’Homme de trouver des grottes, des peaux en fourrure, pour se protéger.

Si au départ l’Homme est dans une alimentation pranique, nous pouvons imaginer un taux vibratoire assez haut et il est possible qu’à cette époque l’homme était moins dense, moins prisonnier de la matière. Manger use le corps qui se comporte comme une usine pour traiter la nourriture et évacuer les déchets. Le fait de manger de la matière l’a rendu plus dense, cela a fait baisser son taux vibratoire. De ce fait il a été coupé des contacts avec des Êtres moins denses, les Êtres éthériques, les Êtres invisibles qui sont souvent nommés gnomes, fées, lutins, plan angélique, extra-terrestres …

Nous constatons depuis quelques années une augmentation du taux vibratoire de la Terre. Il y a 20 ans le taux était de 6 500 UB (Unité Bovis), il est actuellement de 14 000 UB. Donc naturellement le taux vibratoire des hommes remontent même s’ils se nourrissent de nourriture vivante. Il est surprenant de voir par contre que dans le même temps la nourriture proposée aux Hommes devient de moins en moins vivante comme pour les empêcher d’évoluer et sortir du piège en place depuis des millénaires. Un américain mange en quantité trois fois plus qu’un habitant de Thaïlande, il n’est pas plus vivant pour autant, et sans doute en moins bonne santé.

La pomme de Ève est assimilée au péché original, ce qui fait l’affaire de la religion pour rendre l’homme coupable et le manipuler. Mais derrière cette pomme il y a simplement l’indication que l’Homme peut reprendre sa liberté en supprimant tout simplement la nourriture.

Nous pouvons très bien imaginer la Terre et les Hommes qui ne mangent plus. Plus d’agriculture, plus d’élevage, les terres redeviennent sauvages, les animaux ne sont plus chassés, les poissons ne sont plus pêchés. Le temps passé à travailler est réduit. La famine n’existe plus, les maladies provenant de la nourriture sont supprimées. Son taux vibratoire élevé lui permet d’entrer en contact directement avec des civilisations lointaines. La pollution de l’eau et des terres disparaissent.

Nous pouvons imaginer que l’avenir de l’Homme sur cette Terre passe par la nourriture pranique et par la suppression de la nourriture terrestre. Nous pouvons imaginer qu’en étant dépendant de la nourriture et de l’eau nous devenons fragiles, manipulables et des esclaves faciles pour ceux qui dirigent le monde.

Reprendre son pouvoir et sa liberté passent sans aucun doute par la nourriture pranique.

Bernard Jean

http://respirationconsciente.wordpress.com/