Déroulement d’une séance de Rebirth Thérapie

Déroulement d’une séance

La personne est invitée à s’allonger sur un matelas, dans un endroit calme et protégé, de préférence dans une semi-obscurité, et de fermer les yeux.

L’accompagnateur va l’inviter dans un premier temps à prendre conscience de sa respiration, sans la modifier ; puis de prendre une série de respirations amples et profondes ; enfin d’accélérer la cadence, tout en gardant le rythme. Il est important de bien lier les respirations, sans marquer de pause, de mettre l’énergie sur l’inspiration et de relâcher sur l’expiration.

L’action du Rebirth va s’exercer aux niveaux tant physique et organique, qu’émotionnel, énergétique et spirituel.

Niveau physique et organique

Dans la majorité des cas, la personne va ressentir au bout de quelques minutes de cette respiration intense, des fourmillements dans les doigts, les mains, autour de la bouche, éventuellement dans d’autres parties du corps. Ces fourmillements vont progressivement se transformer en engourdissement, voire en paralysie, dressant en quelque sorte une carte de nos tensions latentes. Ces paralysies, qui peuvent être un peu douloureuses, s’effaceront en cours de séance et se feront de plus en plus légères, avant de disparaître complètement, dans la suite du processus de Rebirth.

Niveau émotionnel

Vont surgir au cours des séances, de façon le plus souvent tout à fait inattendue, des émotions qui ont été refoulées et bloquées tout au long de notre existence :

  • des peurs, généralement liées à des évènements où nous avons senti notre vie en danger : accidents, opérations chirurgicales, expériences proches de la mort, et, bien entendu naissance ;
  • des tristesses, des désespoirs, souvent en liaison avec des sentiments intenses d’abandon ;
  •  des colères qui remontent parfois à l’âge du nourrisson, avec les cris, les gestes, l’envie de frapper avec les poings et les jambes ;
  •  et parfois aussi des fou rires qui relâchent d’un coup les tensions accumulées en particulier au niveau du ventre.

Lorsque de telles émotions surgissent, il est recommandé à la personne, de les accueillir et de les exprimer dans toute leur intensité, puis de revenir au souffle qui permet de traverser ces souffrances passées et de revenir dans un présent où elles n’ont plus d’existence réelle.

Autour de la naissance

Il est fréquent de revivre en Rebirth, de façon parfois incroyablement précise et réaliste, des évènements directement liés à la naissance ou à la phase intra-utérine, et les émotions ressenties à l’époque. L’accompagnateur remplit alors une fonction importante de « reparentage » et de réparation.

Niveau énergétique et spirituel

Certains vivent des expériences énergétiques se rapprochant de celles rencontrées dans la pratique du Yoga ou de la méditation. Il arrive également que le Rebirth ouvre sur des prises de conscience spirituelles qui peuvent modifier les croyances de la personne sur sa véritable nature, le sens de la vie, la rencontre avec l’autre, l’amour et le pardon.

Durée des séances

La durée du cycle de respiration est pratiquement standard . Dans 95% des cas, entre trente cinq et quarante cinq minutes. Si l’on ajoute les temps de parole pour faire le point sur ce qui s’est passé depuis la précédente séance, puis pour partager et intégrer le vécu en fin de séance, il faut compter aux environs d’une heure et demie au total.

La fin de la séance

Après toutes ces expériences, ces émotions, ces découvertes, ces prises de conscience, la personne va revenir progressivement à sa respiration habituelle. Elle prendra tout le temps nécessaire pour goûter l’état de relaxation profonde, où elle se sentira à la fois lourde et légère. Certains parlent même de « champagne dans les veines ». Puis ouvrira les yeux et partagera avec son accompagnateur ce qu’elle vient de vivre, afin d’en faciliter l’intégration.

Fréquence des séances et durée du cycle

La fréquence hebdomadaire est recommandée au début ; puis les séances peuvent s’espacer tous les quinze jours ou trois semaines.

La durée du Processus est variable. Il arrive qu’une seule séance, si elle se situe à un moment crucial ’ permette de débloquer une situation existentielle figée et apporte à la personne les prises de conscience et les changements désirés. Mais dans la majorité des cas, un cycle de Rebirth se boucle entre dix et vingt séances. Il sera toujours possible par la suite de refaire une ou plusieurs séances si l’on en ressent le désir ou le besoin. Les Rebirths changent alors de nature, et se situent davantage dans une optique de méditation que de psychothérapie.

Séances individuelles ou Rebirth en groupe ?

Le choix entre Rebirth en séances individuelles se fera généralement lors du premier entretien, en fonction des besoins, des désirs, et parfois des peurs du client.

Les séances individuelles constituent souvent une bonne façon d’amorcer le processus, la personne se sentant en complète sécurité du fait qu’elle bénéficie de toute l’attention de son thérapeute.

Dans les groupes, du fait de la synergie et de l’émulation, l’expression des émotions est généralement plus intense. Le Rebirth mutuel permet d’autre part aux participants de prendre conscience qu’accompagner un partenaire dans son travail apporte parfois autant que de vivre son propre Rebirth.

Il est tout à fait possible de combiner Rebirth en séances individuelles et en groupe.

Préconisations

Le Rebirth est particulièrement indiqué pour les personnes qui se trouvent en période de crise ou dans un passage difficile, qui souffrent d’angoisse et de dépression.

Il a souvent des effets positifs chez les enfants et les adolescents (pour autant qu’ils aient vraiment envie de s’engager dans l’expérience … )

Les femmes enceintes peuvent pratiquer le Rebirth, avec douceur. C’est une excellente préparation à l’accouchement. Lorsque leur propre naissance a été « dédramatisée », les femmes accouchent avec plus de confiance et de facilité. Un gynécologue formé à la pratique du Rebirth, avait instauré cette méthode dans sa clinique avec beaucoup de succès.

Le Rebirth est utilisé avec beaucoup d’efficacité pour aider les drogués à sortir de leur compulsion, même si, chez des personnes ayant fréquenté les drogues dures, il peut faire remonter les peurs rencontrées dans de mauvais voyages.

Contre-indications

Lorsque les « voies de l’émotion » n’ont pas encore été frayées, le Rebirth risque de susciter des tensions et de raviver des peurs. Il vaut mieux amorcer la psychothérapie avec des techniques moins intenses.

La prise régulière de certains médicaments, antidépresseurs, calmants, somniferes, a généralement pour effet de ralentir le processus dans des proportions parfois impressionnantes.

Les effets du Rebirth

Un premier résultat du Rebirth porte sur le bon fonctionnement de l’organisme. On constate bien souvent une amélioration de la respiration. Certains cessent de fumer, sans effort. Beaucoup de tensions musculaires disparaissent. La sexualité peut bénéficier du travail de Rebirth.

La redécouverte du corps vécu assure plus d’énergie, plus de sérénité et un meilleur équilibre émotionnel.

Mais les effets les plus essentiels se font sentir au niveau de la personne prise dans sa totalité. Le Rebirth débouche sur une confiance et une autonomie accrues, qui s’exprime par des phrases telle que : « Aujourd’hui, je me suis donné naissance à moi-même », « J’ai rendez-vous avec la vie », « Je me sens en sécurité avec les autres ».

Origine du texte ICI >>