La réussite ou l’échec dans la relation de couple…

Origine de l’image  >>

Source: MONTIEL, Richard. Lumière, Vol. 5 No.4, Septembre/Octobre 1996.

En Amérique du Nord, cinq couples sur dix se séparent et trois sur dix vivent ensemble par convenance. Il en reste donc deux sur dix qui sont heureux ! Ces statistiques ne sont probablement pas nouvelles pour vous. Pourquoi est-ce ainsi ?

Le docteur John Gottman a effectué une recherche de plus de 20 ans auprès de 2000 couples afin de répondre à cette question : «Pourquoi les couples réussissent ou échouent ?» Il a résumé le résultat de ses recherches dans son livre Why marriages succeed or fail, publié aux éditions Simon and Schuster.

Voici ce qu’il a découvert : «Lorsque dans une relation de couple il y a cinq fois plus de temps consacré à l’appréciation qu’à la critique, alors le couple demeure heureux durant des années.» Il mentionne également que lorsque cet équilibre est rompu et que le blâme, la critique et le jugement occupent une place de plus en plus prédominante, alors le couple se dirige progressivement vers une séparation. D’autres recherches ont également démontré que lorsque la colère, le ressentiment, le blâme, la critique et le jugement occupent plus de 20% du temps de communication dans la relation de couple, cela entraîne des effets négatifs sur la santé et la durée de vie des conjoints.

Quels sont les facteurs responsables de la séparation des couples ? En fait, la racine de tous les problèmes vécus par les couples se résume en un mot «croyance». Les croyances avec lesquelles les garçons et les filles ont été élevés jouent un rôle prépondérant dans l’échec (ou la réussite) de la relation de couple. Les enfants héritent souvent des problèmes de relation et de communication qui n’ont pas été résolus par leurs parents. Lorsque ces enfants deviennent des adultes, ils ont tendance à attirer dans leur vie un partenaire qui reflète les croyances acquises durant l’enfance. Plusieurs de mes clients m’ont avoué vivre dans leur relation de couple des problèmes similaires à ceux que vivent leur parents.

Quelles croyances avez-vous conclues en observant la relation de couple de vos parents à ce moment- là ? Quelles croyances avez vous apprises dans le milieu familial concernant le rôle des hommes et des femmes ? Quelles croyances avez-vous acquises concernant l’amour lorsque vous étiez encore enfant ? Il y a beaucoup de personnes qui croient qu’en évitant de se rappeler des moments difficiles de l’enfance, ceux-ci ne se reproduiront plus. Il n’y a rien de plus faux. Les problèmes non résolus reviennent encore et encore dans notre vie, tant et aussi longtemps qu’une solution véritable n’est pas appliquée. Réalisez que ce que vous vivez aujourd’hui dans votre relation de couple est basé sur les croyances que vous avez apprises durant votre enfance. Il est donc nécessaire d’apprendre à redécouvrir celles-ci et de les changer si vous voulez améliorer vos relations avec les autres.

COMMENT AMÉLIORER VOTRE RELATION DE COUPLE

1. Apprendre à écouter vraiment
Plusieurs personnes n’écoutent pas ce que les autres disent car elles sont trop occupées à écouter leurs propres pensées pendant que les autres parlent.

2. Interagir positivement
Lorsque deux personnes défendent leurs positions mutuelles, alors aucune des deux ne peut changer la situation. Apprenez à interagir positivement.

3. Démonter de l’intérêt
90% des gens recherchent quelqu’un qui soit intéressé par ce qu’ils ont à dire. Cela signifie qu’il n’y a que 10% des gens qui sont réellement intéressés, devenez membre de ce 10%.

4. Savoir apprécier
Simple, offrez à votre conjoint trois compliments par jour tous les jours et faites-le jusqu’à ce que cela devienne une habitude solidement ancrée.

5. Être responsable de ce que vous ressentez
De prime abord, il semble beaucoup plus facile de blâmer l’autre lorsque l’on se sent mal face à son comportement, que de prendre la responsabilité de notre propre malaise.

6. Le choix d’aimer est vital
Vous choisissez d’aimer un partenaire à cause de ce qui vous «plaît» en elle ou en lui. Vous choisissez également de mettre fin à une relation à cause de ce qui vous «déplaît» en elle ou en lui. Lorsque l’amour est suffisamment fort il aura une préséance sur ce qui vous déplaît. En fait, ce que vous n’aimez pas de votre partenaire et chez les autres est, la plupart du temps, relié au fait qu’il vient déranger quelque chose à l’intérieur de vous.

7. Apprenez à changer vos croyances
Les images, émotions et sensations que vous avez dans votre esprit, concernant votre conjoint et les autres, dépendent de vos propres croyances. Si ces croyances sont négatives, les images, émotions et sensations que vous avez de votre conjoint et des autres seront aussi négatives. 99.99% des échecs dans les relations que nous avons avec les autres dépendent de nos croyances.

8. Avoir une attitude positive
Cela signifie être capable de prendre le négatif que vous percevez en vous et autour de vous et de le rendre positif.

9. Savoir s’adapter
Savoir s’adapter, c’est apprendre à se sentir confortable et ouvert face aux divergences d’opinions et aux situations confrontantes de la vie.

10. Être libre et laisser libre
Pour être libre et laisser libre, il est nécessaire d’avoir une grande confiance en soi et cette confiance est mutuellement partagée entre les deux personnes dans l’acceptation des différences au niveau de la personnalité, du style, du caractère et des besoins.

11. Cultiver le bonheur
Le bonheur se cultive de toutes sorte de gestes quotidiens avec le conjoint et les enfants. Le bonheur est à la fois notre raison d’être et notre carburant dans la vie. Le bonheur est cette énergie vivante et vibrante qui donne le goût d’entreprendre, de faire des choses, d’être utile à la société qui nous entoure. Le bonheur est aussi le reflet de notre capacité à être réellement nous-mêmes.

Advertisements