Bâtir en terre. Du grain de sable à l’architecture

Collection : Hors collection
Editeur : Belin
Romain Anger, Laetitia Fontaine

« Un formidable livre entre science et architecture »
La terre est le matériau de construction le plus naturel, immédiatement à disposition et recyclable, ne nécessitant souvent que peu de transformations et donc énergétiquement avantageux. Les Anciens ne s’y trompèrent pas, comme en témoignent les ziggourats mésopotamiennes ou la pyramide  de Sésostris II en Égypte, dont seul subsiste le cœur de briques en terre crue.

Publié à l’occasion de l’exposition « Ma terre première », d’abord présentée à la Cité des sciences et de l’industrie, ce livre part à la découverte de l’exceptionnel patrimoine en terre, de la mythique Shibam au Yémen, la « Manhattan » du désert, jusqu’aux étranges habitations collectives des Hakkas en Chine, en passant par les cases obus du Cameroun. Il n’oublie pas pour autant l’habitat rural européen, ni les prouesses des architectes contemporains, fascinés par les qualités du matériau.

De fait, les propriétés physico-chimiques de la terre, véritable « béton naturel », sont inestimables pour la construction : l’ouvrage propose de comprendre pourquoi grâce à des expériences simples et ludiques. D’autant que de cette compréhension pourraient surgir des pistes pour développer des alternatives aux matériaux industriels qui, comme le ciment, posent aujourd’hui de graves problèmes environnementaux.

Pour consulter le dossier de l’EcoDome en Terre >> ICI

Avec sa structure en arc, cette curieuse maison mise au point par l’architecte Nader Khalili résiste bien aux séismes et, en prime, est aussi écologique qu’économique.

Publicités